A propos du projet

Le défi

Est-ce que le système d’information de vos villes est suffisamment bon pour atteindre tous les citoyens? Au cours des dernières décennies, les villes européennes ont été marquées par des flux migratoires résultant de la croissance des sociétés multiculturelles, de la création et de l’expansion des communautés immigrées. Dans un même temps, les villes investissent intensément dans le renforcement de leur adaptation au changement climatique, se préparant à faire face aux catastrophes naturelles et construisant des infrastructures dans ces endroits. De plus, un travail sur la prise en compte et la probabilité que des catastrophes naturelles peuvent se produire et se développer, sont anticipées par les politiques, des lois et plans de résilience d’amélioration sur le court, moyen et long terme.

Dans ce nouveau contexte, une des choses les plus importantes est d’impliquer tous les citoyens dans les défis croissants. Pour ce qui concerne les catastrophes naturelles, le fait de ne pas être conscient et ne pas savoir qui appeler, comment agir, où chercher une information mise à jour, est un facteur de risque important et une exposition aux risques plus accrue. Ceci est particulièrement le cas pour les populations immigrées. Les villes sont faites de et par les citoyens qui ont besoin d’être reconnus comme des acteurs clés de sorte que les résultats des politiques et investissements menés puissent être bénéfiques.
Le projet européen AMARE EU mettra l’accent particulièrement sur le développement de solutions concrètes, à bas coût et facile à mettre en œuvre dans le but d’impliquer et informer ceux qui, du fait de facteurs linguistiques, sociaux, économiques et culturels, sont plus sévèrement exposés en cas de catastrophes naturelles.

Grâce au partenariat multi secteur et en incluant diverses compétences provenant d’organisations actives dans le domaine des catastrophes naturelles, de la coopération culturelle, de la mise en place de politiques efficaces et intelligentes, de la coordination entre les villes, et de l’intégration et avec le soutien des migrants, une boîte à outils destinée à accroitre la prise de conscience ainsi qu’une campagne de communication dédiée seront développées et mises en place.

Est-ce que le système d’information de votre ville est assez performant pour capter toute la population?

Activités clés et résultats

Les activités du projet commencent avec le développement d’outil d’autoévaluation en ligne dont le but est d’évaluer la capacité des villes à mettre en place une culture de prévention intégrant la société dans sa multiculturalité. Cet outil, en complément d’une bibliothèque en ligne couvrant des sujets comme la résilience, le multiculturalisme ou encore l’implication des citoyens, restera disponible tout au long de la durée du projet et au-delà. Elle a pour but d’aider à accroitre la prise de conscience des villes sur ces sujets. L’identification de documents attrayants et accessibles liés aux sujets de réduction des risques, de réduction des conséquences néfastes en cas de catastrophes au sein des communautés locales et l’implication des citoyens seront également identifiés et adaptés aux besoins des sociétés multiculturelles. Cette documentation intégrera les principes à respecter et les bonnes pratiques associées et constitueront une boîte à outils dans le but de soutenir les responsables locaux en leur fournissant une marche à suivre la plus efficace possible destinés aux citoyens immigrés dans le cadre de la prévention et de la préparation de stratégies, et afin de rassurer toutes les communautés dans le cadre de la résilience. Dans un même temps, un appel d’offre sera lancé pour sélectionner 4 villes européennes pilotes où les approches proposées seront testées et mises en place avec le soutien direct et l’expertise des partenaires du projet. Une analyse spécifique, des formations et le planning des activités seront mises en place dans chacune de ces villes, incluant la prise en compte des citoyens non natifs ainsi que la mise en place d’une campagne de sensibilisation. Cela permettra la validation d’une approche innovante avec un ensemble d’outils qui seront mis au service des structures, incluant le transfert et la mise en place de compétences tout au long du projet.

Résultats

Travailler la prise de conscience du rôle que peuvent apporter les citoyens non natifs du pays dans la mise en place de la résilience des villes

Augmentation de la capacité des villes européennes à protéger leurs citoyens en particulier les plus vulnérables contre les conséquences des catastrophes naturelles et pour l’amélioration de la qualité de vie

Amélioration du dialogue, de la coopération et de la compréhension entre les villes (institutions) et de leurs citoyens

Amélioration, intégration et adaptation des documentations existantes sur la prise de conscience des risques le mangement des risques et l’implication des citoyens qui sera mis a disposition a l’échelle internationale

Renforcement de la prévention et des approches du management du risque en cas de catastrophes

Valorisation d’une citoyenneté active, du volontariat et de la solidarité

Protection des catégories de populations les plus démunies

Valorisation et amélioration de villes européennes les plus inclusives et dynamiques, avec une ouverture sur la prise en compte des risques éventuels